Archives de Tag: vote

Le but inavoué mais atteint des « Primaires de la Droite » : Éliminer Nicolas Sarkozy

sophieschoiceJe fais partie de ces 800000 Français dont la fidélité au « Boss » aura été jusqu’au dernier instant indéfectible. Comme eux je fus, dimanche soir, abasourdie par le nombre réduit de ses suffrages. Comme eux je me sens déçue, vidée, incomprise et abandonnée.

M. Sarkozy lui-même était probablement conscient de ce qui l’attendait, et pas seulement pour cette primaire : tant de chausse-trappes lui ont été tendues sans cesse, depuis 10 ans !

Son attitude et son discours, à l’instant de son cuisant échec, ont été d’une grande noblesse. Ce n’est pas pour rien que Jean d’Ormesson, dans sa grande acuité, l’a qualifié d’homme d’exception. Une exception que les Français de gauche comme de droite ont néanmoins majoritairement rejetée. Dont acte.

M. Sarkozy n’a livré aucune consigne, indiquant simplement son propre choix : celui de soutenir celui qui fut 5 ans, fidèlement d’ailleurs, son Premier Ministre : François Fillon, choisi par près de 2 millions de voix.

M. Fillon présente, il est vrai, un excellent programme. Des réformes que ce pays, en 30 ans, n’a pas su faire et qui l’on mené où il est. Des réformes que la plupart des gens « de gauche » (et même de droite) ne sont pourtant pas prêts à affronter.

L’état de notre Enseignement est tel que l’idée même de capital, de richesse, d’entreprise créatrice d’emploi apparaissent encore à la plupart des gens comme une insulte à leur propre condition. « Faire payer les riches » ne sert pourtant qu’à les faire fuir comme on le voit depuis 5 ans. L’impôt dilapidé en aides injustifiées, en travaux inutiles, en emplois déguisés ne mène finalement à rien qu’à la stagnation d’une économie insuffisante à assurer notre prospérité et à intégrer de façon « heureuse » une quantité inconsidérée de migrants économiques acculés chez nous à la pauvreté.

C’est de cette insuffisance et de cette misère orchestrée que se nourrit ce socialisme d’un autre âge qui ruine notre pays. C’est de CELA que M. Fillon voudrait nous débarrasser. Tout comme l’ont fait il y a longtemps déjà la Suède puis l’Allemagne, modèles incontestés de prospérité ET de démocratie.

C’est pour cette raison que, sans plus d’état d’âme, j’irai dès dimanche soutenir sa candidature et faire barrage à son co-listier qui ne propose finalement pas autre chose qu’une triste continuité et qui aurait au moins pu avoir, compte tenu de son score et de son ambiguïté, l’élégance de se retirer.

Publicités

1 commentaire

Classé dans élections, politique

Brexit et Elections américaines : Arrêt de mort du 4ème Pouvoir ?

4emepouvoirlls étaient tout puissants, ils faisaient la pluie et le beau temps d’une pensée que chez nous on qualifiait d’unique et que les Californiens avaient imposés au monde comme « politiquement correcte ». Les medias, la presse et jusqu’au Festival de Cannes. Depuis près de 40 ans. On les avait nommé le 4ème Pouvoir.

Nos voisins Hongrois, puis Anglais, puis Américains les ont l’un après l’autre renvoyés dans leurs buts. Ces peuples méprisés depuis trop longtemps par des élites privilégiées, éloignées, tant s’en faut, des réalités quotidiennes, ces peuples « pris pour des imbéciles par des idiots » se sont levés en masse pour dire une fois pour toutes, ASSEZ. Cessez de nous imposer ce que nous refusons. Cessez de nous imposer vos mensonges. NOUS choisirons !

J’ignore pour ma part de ce que sera M. Trump à la tête des Etats-Unis, mais je suis convaincue qu’il fera de son mieux pour rendre à l’Amérique une part de son aura perdue et qu’un socialisme inopportun aurait achevé d’enterrer, comme il est en train de tuer notre France.

Entendre à la moindre occasion qu’un vote ou un courant est « populiste » alors qu’il est d’abord et tout simplement « populaire » ne servira plus désormais  qu’à attiser un rejet complet de toute forme de compromission.

Ce que les peuples attendent d’un Chef d’État, ce ne sont plus de vaines promesses et les commentaires assortis de leurs propagandistes, mais qu’il s’engage à respecter les citoyens dans leur ensemble, assure leur sécurité et leur prospérité, sans oublier l’honneur et le prestige de leur pays.

C’est là un programme honorable.

Nous venons de voir ce qui arrive à ceux qui ne cessent de le dénigrer.

1 commentaire

Classé dans élections, politique, société

Chrétiens et Musulmans peuvent-ils être également démocrates ?

Image Sud-Ouest

Image Sud-Ouest

J’apprenais il y a quelques jours qu’un parti dont j’ignorais l’existence comptait présenter des candidats aux prochaines élections départementales : celui de l’Union des Musulmans démocrates de France (UDMDF). Sortant à peine de ma lecture de Soumission, le dernier livre de Michel Houellebeck, je ne pouvais évidemment que m’interroger sur le sens profond de cet évènement.

On nous bassine depuis des lustres avec la laïcité de la France qui, après avoir tranché dans le vif d’une Foi chrétienne encore ardente, a séparé de l’État le pouvoir de l’Église catholique, squatté ses maisons, spolié ses biens et relégué ses chapelles tout comme le fait religieux aux confins de la sphère privée. C’était déjà en partie le cas du Christianisme, qui distingue d’emblée le pouvoir d’ici-bas du Royaume des Cieux. Ce n’est hélas pas celui de l’Islam, qui fait Loi ici-bas.

Un parti politique démocrate qui se revendique chrétien ne cherchera jamais, par nature, à imposer une « loi religieuse » à une communauté d’hommes et de femmes qui seront toujours considérés également, quelles que soient leur sexe, leurs croyances ou leurs origines.

Un parti politique démocrate qui se revendique musulman subira fatalement l’influence des différents courants de cette religion qui tendront tous, à court terme, vers l’application de la Loi islamique, ou Charia, qui impose la reconnaissance et la préférence exclusives de ses propres fidèles et dont nous connaissons déjà tous les débordements dans notre sphère publique.

Il suffit de lire son programme pour en être assuré.

Sans doute faut-il « faire avec » le monde tel qu’il va. La propagande du « vivre ensemble » qui se répand depuis plus de trente ans dans tout l’Occident assurera probablement la chute de ce qu’il fut, mais il semble évident que les jeunes générations s’accommodent déjà fort bien de ce communautarisme qui vient, à l’instar de ce que certains ont déjà connu dans les pays anglo-saxons.

La France ne sera plus jamais ce qu’elle fut, il faut s’en faire une raison. Le succès époustoufflant du livre de Houellebeck en est une vision, hélas, assez probable.

Poster un commentaire

Classé dans élections, Billet d'humeur, Céleste Brume, politique, société

L'appel pathétique de Jean-Marc Ayrault contre les votes « nationalistes »

Image empruntée aux "Cercles libéraux"

Image empruntée aux « Cercles libéraux »

Nul ne sait encore pour qui, pour quoi voteront dimanche les citoyens. On sait seulement que la France est globalement divisée en deux, avec une nuance plus claire ou plus sombre à gauche ou à droite de chaque côté. Mais les socialistes ont beaucoup à perdre, puisqu’ils détiennent déjà presque tout.

Le plus «drôle» est qu’il puissent redouter un parti qu’ils dénoncent sans l’avoir jamais empêché  mais qu’il ont au contraire tout fait pour engraisser depuis plus de trente ans. En faisant croire au pire (qui n’est jamais certain). En usant,  pour ruiner leur opposition, de toutes les armes de plus en plus nombreuses qui sont à leur portée  depuis trois décennies : syndicats, presse, medias, mais aussi, c’est bien le pire, une très grosse moitié de l’Administration devenue grâce à eux, outrageusement pléthorique. Puis en démolissant l’une après l’autre, très scrupuleusement, toutes les valeurs qui faisaient l’unité, la grandeur et l’aura de la France.

Abonnés aux « coups bas », il s’acharnent à présent à essayer de mettre à terre l’avenir politique du seul candidat capable, dans trois ans, de sauver peut-être la France, s’il en est encore temps.

Mes lecteurs l’auront bien compris : j’ai toujours soutenu Nicolas Sarkozy, qui a eu pour notre pays un courage bien supérieur à ses défauts.  Entre autres de « s’attaquer » au ventre (gras) de notre Administration, pour libérer les énergies de ce pays et le sauver du pire de la crise. Ce qu’il continue de payer très cher.

Si comme le prétend Le Point aujourd’hui, 35% d’entre nous voteront vraiment pour (ou contre) un Maire potentiel, près de la moitié voteront quand même pour sanctionner le pouvoir ET remettre en place une opposition qui doit pouvoir se faire vraiment entendre.

La dernière manœuvre de M. Ayrault aura fait long feu. Et moi,   je ne voterai JAMAIS socialiste.

Poster un commentaire

Classé dans élections, Billet d'humeur, politique, société

Voter socialiste en France, c'est voter pour la ruine de (presque) tous les Français

Depuis le 22 février, l'Italie est en bleu.  En bleu, les pays qui "fonctionnent".( La Grèce est en suspens.)

(Image « Le Monde) – Depuis le 22 février, l’Italie est en bleu. En bleu, les pays qui « fonctionnent bien ».( La Grèce est en suspens.) En rose, le Danemark est l’exception ( 5,6Mhab.) qui confirme la règle….

Nous sommes 88% au moins à le penser. Pour trois ans encore, nous devrons faire face à lacharnement d’un chef d’État qui n’a eu de cesse, pendant ses « 100 jours » de démolir scrupuleusement tout ce qu’avait fait son prédécesseur. Et au mensonge que représente le mythe de » l’égalité sociale »  véhiculé par notre gouvernement et du tout-Etat, qu’il rêverait de nous imposer. Il  s’acharne à  engager de plus en plus de dépenses publiques pour un résultat de plus en plus lamentable qui ne parvient, au nom de cette prétendue égalité,  qu’à désintégrer notre société, son unité et ses valeurs familiales tout en obérant purement et simplement l’avenir de ses enfants.

Tous les gouvernements démocrates occidentaux, de droite ou de gauche, mènent où qu’ils soient une politique sociale. Elle est d’autant plus efficace qu’elle permet d’exister à ceux qui permettent en retour de la financer. Généralement ceux qui travaillent, mais en amont,  tous ceux qui leur procurent ce travail. Artisans, commerçants, libéraux,  petits et grands entrepreneurs privés. Sans oublier l’Etat , qui est chez nous un gigantesque réservoir d’emplois…[et pour certains, de privilèges], financés par l’IMPOT de TOUS LES FRANÇAIS (qui peuvent encore payer).

La France est championne en matière sociale, mais pour combien de temps ? Faire fuir nos « fortunes » (de moins en moins grandes d’ailleurs), nos entreprises et nos jeunes cerveaux, c’est tuer la poule aux œufs d’or, cette classe moyenne qui porte le poids de la « Sociale » dont nous profitons tous plus ou moins. Quant au «Pacte de responsabilité» on attend de voir ce qu’il engage….

A deux pas de chez nous, la Grèce, l’Espagne, ont eu a subir le même sort. On sait aujourd’hui à quel niveau ils sont tombés.  L’Italie s’en sortira probablement plus vite qu’on ne le pense si M. Renzi parvient à appliquer son programme.

La crise grecque est loin d’être achevée. Elle résulte pour la plus grande part des mensonges de ses gouvernements successifs. Chez nous, aujourd’hui, le mensonge est essentiellement socialiste.

Mieux vaut savoir pour qui l’on vote.

 

1 commentaire

Classé dans élections, Billet d'humeur, politique, société

En leur âme et conscience, voteront-ils le "triomphe" d'un mariage absurde ?

La guerre des sexes

La guerre des sexes

Quelle que soit leur croyance, leur obédience et leur parti, nous savons que les laïcs, francs-maçons et socialistes font aujourd’hui la majorité incontestable du Parlement. Qu’ils ont pour mission de défendre bec et ongles la motion n° 31 du Président qu’ils ont élu. Donner le mariage, dans toute son acception,  aux personnes de même sexe, et quasiment sans condition.

Tout porte à croire (leur nombre), qu’ils le feront.  Nous ne pouvons plus rien espérer d’autre  qu’un sursaut de culture et  de bon sens qui tienne leur coeur et leur esprit en éveil devant les conséquences qu’à terme (dans cinquante ans), leur décision impliquera. Si l’anormalité devient la norme, les hommes et les femmes « ordinaires » auront bien des chances d’en pâtir.  Quant aux enfants……

 

Poster un commentaire

Classé dans Billet d'humeur