Un sondage qui n'est pas "gay" pour ceux qui dénoncent un triste mariage

Atlantico, ce n’est tout de même pas médiapart. On l’a étiquetteté « de droite » d’emblée, parce qu’il avait à l’origine un souffle « différent ». Peut-être est-ce d’ailleurs encore le cas. Pour ma part, je trouve qu’on y fait un peu trop dans le « people ». Mais n’est-ce pas devenu la seule manière d’attirer l’attention.

Entrée par le perron, Frigide Barjot a été priée de sortir par une porte dérobée...
Entrée par le perron, Frigide Barjot a été priée de sortir par une porte dérobée…

Si l’on en juge par la tenue extravagante de l’égérie de notre « combat », de son entrée hier à l’Elysée, mais surtout de sa sortie (par une porte dérobée) et du peu de temps qui lui fut consacré par rapport à la belle demoiselle qui devait lui succéder….. on peut se poser la question.

Quand Atlantico nous annonce, comme aujourd’hui, qu’un sondage de sa demande à l’IFOP donne 63%  de Français favorables au mariage homosexuel, je frémis. (pas tant que les généalogistes sans doute !) Ma vieille culture gréco-latine en a le poil tout hérissé. Car enfin, de quoi s’agit-il vraiment, sinon de droits ? Mais qu’on leur accordent, ces droits, à ceux qui, dans leur marge, les revendiquent. Point n’est besoin de toucher à celui de la famille et de la filiation, que diable ! Jamais, à Athènes ou à Rome, aux pires périodes de décadence et de barbarie, on a vu pareille chose !

La décadence de l’Occident est un sujet récurrent depuis près d’un siècle, celui de la barbarie qui vient – qui est presque déjà là- est seulement un peu plus récent. J’ai porté une pancarte, lors de la « Manif pour tous », on pouvait y lire : « Je sais d’où je viens, mais je me demande où l’on va ». Je ne  suis d’ailleurs pas sûre de me le demander vraiment. La réponse est dans la question.