Ces "deux messieurs de Bruxelles" qui, en silence, s'étaient mariés…..

E-E. Schmitt- Les deux messieurs de Bruxelles
E-E. Schmitt- Les deux messieurs de Bruxelles

Eric-Emmanuel Schmitt nous entraîne une fois encore, avec son dernier livre, dans cet univers où la bonté triomphe du  mal qui, partout, ne cesse de rôder.

Voilà une bien belle histoire que celle de ces deux messieurs, une histoire d’un antan pas si lointain où la Belgique n’avait pas encore accordé légalement ce que la France voudrait à son tour offrir à ses citoyens de même sexe (qui du moins en feraient la demande).

Car en vérité, on ignore combien il seraient, une minorité sans doute assez infime pour qu’on ait peine à la compter parmi nos 60 millions d’habitants.

Nos deux messieurs avaient avec bonheur résolu tous les problèmes qui aujourd’hui se déclament et dont l’adoption n’est pas le moindre. Sans doute étaient-ils Bruxellois. La Belgique n’est pas la France, même si pour moitié, on y parle le français. Elle est trilingue, tout naturellement. Cela élargit l’esprit, ou le propulse plus avant, c’est selon ce que l’on veut y voir. Elle a fait beaucoup rire, la Belgique, les Belges, surtout. Mais aujourd’hui, c’est chez elle que se ruent tous ceux qui le peuvent encore quand la France fait si pâle figure……sans que le « sexe » ait à y voir……

Au Champ de Mars, ce n'est pas la vérité qui compte, c'est le mensonge !

La » manif pour tous » et ses participants n’ont décidément suscité que mépris de la part du chef de l’état.

Le mariage qu’il veut permettre pour TOUS, il n’en a rien à faire pour lui-même, qui est père de quatre enfants dont il a tout de même floué la mère. Elle n’était pas contre pourtant, Ségolène, elle en rêvait sans doute, elle y croyait encore, en 2006, comme l’ont rapporté alors les journaux, et pas seulement « people » qui suivent de près ce genre d’évènements.

Alerte enlèvement
Champ de mars le 13 janvier 2013

340.000 personnes, c’est le chiffre auquel il prétend  limiter  le nombre de manifestants. Aujourd’hui, la Préfecture insiste.

Qu’auraient dit Michel Polnareff ou Johnny Halliday si on avaient lors de leurs prestations, diminué ainsi de plus de la moitié le nombre de leurs spectateurs ! (800.000 pour Johnny)

champ de mars
Champ de mars aux JMJ de Paris

Car nul n’ignore à Paris (et même ailleurs) ce que peut contenir ce Champ de Mars, quand il est plein d’une foule en liesse : 800.000 personnes, sans compter les allées latérales. Ceux des JMJ s’en souviennent, ils étaient 1million 200.000 !

Que dit-on d’un Etat où le mensonge peut s’afficher aussi ouvertement ? Où l’on méprise ainsi la vie des autres, les opposants ?